•  

    Marion Ellis Rowan peintre naturaliste 

     

      

    Marion Ellis Rowan

     

     

     

    Marion Ellis Rowan née Ryan est un peintre naturaliste australien.
    Née à Killan dans l'état de Victoria en 1848, elle étudie dans une école privée de Melbourne.

    Très jeune, elle se passionne pour la représentation de la flore et de la faune australienne. Bien que totalement autodidacte dans le domaine pictural, ses aquarelles de fleurs sauvages, d'oiseaux et de papillons attestent d'une qualité exceptionnelle.

     

    Sa famille et plus tard son mari, Charles Rowan, officier britannique qu'elle épouse en 1873, l'encouragent à exposer ses oeuvres.
    Elle rejoint son mari affecté dans la région de Taranaki en Nouvelle Zélande.

    Marion Ellis Rowan peintre naturaliste 

    En 1877, les Rowan sont de retour dans l'état de Victoria.

    Ellis Rowan n'a jamais cessé de peindre et, de 1879 à 1893, ses œuvres figurent dans des expositions tant en Australie, qu'en Inde, qu'en Angleterre, qu'en Europe et aux Etats-Unis. Elle y reçoit de nombreux prix dont 10 médailles d'or.

     

     Marion Ellis Rowan peintre naturaliste

      

    En 1888, à Melbourne, lors de l'exposition internationale du centenaire, elle est honorée de la plus haute distinction.
    Cette récompense suscite l'envie et la jalousie de certains artistes qui estiment que son travail, qu'ils qualifient d'art mineur, n'est qu'une simple illustration de la flore et de la faune.

     

    Après la mort de son mari en 1892, Ellis voyage en Nouvelle-Zélande, à Londres et aux États-Unis où elle expose ses oeuvres.

    Marion Ellis Rowan peintre naturaliste 

    En 1905, elle expose à Londres avec succès et la reine Victoria achète trois de ses tableaux.

     

    Ses tableaux atteignent des prix relativement élevés et le gouvernement d'Australie du Sud achète 100 de ses peintures, celui du Queensland 125.

     

    En 1916 et 1918, elle visite par deux fois la Papouasie-Nouvelle-Guinée et tente de trouver et d'illustrer des fleurs jusque-là non répertoriéees par les botanistes

     

    Accompagnée d'un seul guide local et vivant dans des conditions difficiles, très souvent dangereuses, dans un territoire à l'époque quasi-inconnu et très mal cartographié, elle réussit à peindre, au cours de son second séjour, 47 des 52 espèces connues des oiseaux de paradis.

     

    Un superbe volume d'illustrations résulte de ses voyages.

    Fin 1918, agée de 70 ans et souffrante de paludisme, elle revient en Australie.

     

    Ellis Rowan a certainement produit, au cours de sa vie aventureuse, le plus grand nombre de peintures et d'illustrations de la flore et de la faune australienne qu'aucun autre artiste de son temps.

    En 1920, une exposition regroupant 1 000 de ses peintures est organisée à Sydney

     

    Ellis Rowan décède à Victoria en 1922.

     

    Cf : La collection Ellis Rowan de la National Library of Australia

     

    http://peinturesetpoesies.blog50.com/

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique