• François GERARD

     

    Portrait of Artist François Gérard, aged 20, ca 1790 by Antoine-Jean Gros. François Pascal Simon, Baron Gérard (1770 -1837) was a French painter born in Rome, where his father occupied a post in the house of the French ambassador. His mother was Italian. As a baron of the Empire he is sometimes referred to as Baron Gérard. François Gérard was born in Rome, on 12 March 1770, to J. S. Gérard and Cleria Matteï. At the age of twelve Gérard obtained admission into the Pension du Roi in Paris.

     

    François GERARD (1770-1837)

    François Pascal Simon Gérard, dit baron Gérard, né à Rome, est un peintre d’histoire, portraitiste et illustrateur néo-classique français. il fut l'un des principaux peintres du premier Empire et de la Restauration. Peintre de cour sous Napoléon Ier, puis Premier peintre des rois Louis XVIII et Charles X, Gérard bénéficia d'une grande renommée, non seulement française, mais aussi européenne. 

     

    Psyché et l’Amour, François Gérard, French painter 

     

    Hortense de Beauharnais (1783-1837), reine de Hollande par le baron François Gérard

     

    Tableau peint par le baron François Gérard (1770-1837) 

    File:François Gérard - Portrait d'une femme vers 1810.jpg 

     

     

     

      

     Madame Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, later Princesse de Bénévent (née Noël-Catherine Verlée, 1761–1835), ca. 1808  François Gérard, called Baron Gérard (French, 1770–1837)  Oil on canvas

     

    Madame Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, later Princesse de Bénévent

    (née Noël-Catherine Verlée, 1761–1835), ca. 1808 François Gérard, called Baron Gérard (French, 1770–1837) Oil on canvas 

     

     

     

     

     

    Caroline Ferdinanda Luise of Naples and Sicily by François Gérard, 1820-37 (ca early 1820’s) France, Rijksmuseum Amsterdam

     

    Caroline Ferdinanda Luise of Naples and Sicily by François Gérard, 1820-37

    (ca early 1820’s) France, Rijksmuseum Amsterdam 

     
     
     
     

    Le portrait de Madame Récamier, peint par François Gérard, est l’un des plus beaux tableaux du musée Carnavalet.

     

    La beauté et le charme de Juliette Récamier (1777-1844), épouse d'un riche banquier, lui suscitèrent une foule d'admirateurs, parmi lesquels Chateaubriand, dont elle fut l'égérie durant plusieurs décennies et jusqu'à sa mort.

     

     

    Le modèle est représenté dans une pose alanguie, allongée sur une chaise « étrusque », dans un décor qui rappelle celui d’une salle de bain antique. Elle fut l'une des premières à se meubler en style "étrusque" et à s'habiller "à la grecque", sous le Directoire, et joua de ce fait un rôle non négligeable dans la diffusion du goût pour l'Antique qui allait prévaloir sous l'Empire. Le chef-d’œuvre de Gérard, pour nous qui n’avons pas connu le modèle, semble rendre admirablement compte de sa beauté et de son charme : « La vérité ne peut aller plus loin, écrit un journaliste du temps, et elle est si séduisante pour l’œil et pour l’imagination qu’elle produit tout l’effet de l’idéal. »

    Ce tableau a toujours passé pour le paradigme de l’esprit du Consulat et à ce titre, il fut – et est toujours – abondamment reproduit aussi bien par la miniature ou par l’estampe que par des interprétations en trois dimensions en terre-cuite ou en porcelaine.

    Juliette offrit la toile au prince Auguste de Prusse, amoureux éconduit, en 1808. « Pendant des heures entières, lui écrivait le prince, je regarde ce portrait enchanteur, et je rêve un bonheur qui doit surpasser tout ce que l’imagination peut offrir de plus délicieux ».

     

    À la mort d’Auguste, en 1843, la toile fut rendue à Mme Récamier.

     

    La Ville l’acheta à ses héritiers en 1860.

    A l’intérieur du musée, on surnomme plaisamment ce tableau « la Joconde de Carnavalet ».

     

     

     

     
    Kochubey Viktor Pavlovich

     

      

     

    File:François Pascal Simon Gérard 002.jpg

     

    Hortense de Beauharnais

      

      

    Eglée Auguie Ney, duchese d’Elchingen, 1st Princess de la Moskowa (1782-1856)  François Pascal Simon Gérard (1770-1837)    1808    The Albany Institute of History and Art

    Eglée Auguie Ney, duchese d’Elchingen, 1st Princess de la Moskowa (1782-1856) François Pascal Simon Gérard (1770-1837) 1808 The Albany Institute of History and Art  

      

    Baronesse Mathieu de Favier, Marquise de Jaucourt by François-Pascal-Simon Gérard, called Baron Gérard (auctioned by Christie's).  Napoléonic Baroness de Favier wears a dress with a criss-cross bodice filled in with a modesty piece

    Baronesse Mathieu de Favier, Marquise de Jaucourt by François-Pascal-Simon Gérard, called Baron Gérard (auctioned by Christie's).

    Napoléonic Baroness de Favier wears a dress with a criss-cross bodice filled in with a modesty piece

     

     

     

    1808 Charles Maurice de Talleyrand Périgord (1754–1838), Prince de Bénévent by baron François Gérard  (French, Rome 1770–1837 Paris) I Metropolitan Museum of Art 

     

    1808 Charles Maurice de Talleyrand Périgord (1754–1838), Prince de Bénévent by baron François Gérard (French, Rome 1770–1837 Paris) I Metropolitan Museum of Art 

     

     

    « George Caleb Bingham Etienne Adolphe Piot »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :